Actualité 2019-20

Le Guide des camps d’entraînement NFL 2019

Les équipes de la NFL ont commencé cette semaine leurs préparatifs pour la saison 2019. Les Broncos de Denver, dont les recrues et les vétérans se sont présentés mercredi dernier, sont devenus la première équipe à organiser une pratique en équipe complète (jeudi matin). Denver affrontera les Falcons d’Atlanta au match Hall of Fame (1er août; NBC, 20h00 HE) à Canton, OH.

Également mercredi, les recrues des Cards, Ravens et Seahawks se sont présentées à leur camp respectif. En fin de la semaine, les Falcons (jeudi), les Lions (jeudi), les Saints (jeudi) et les Jets (vendredi) ont accueilli les joueurs de première année. Les 32 équipes de la NFL seront toutes à leur camp d’ici le 26 juillet.

Dans une tendance croissante, 20 équipes ont planifié des pratiques communes avec d’autres équipes. Les Chargers et les Rams (le 1er août au complexe sportif Jack Hammett de Costa Mesa, en Californie et le 3 août à l’Université de Californie à Irvine) sont les premières équipes programmées pour voir une autre équipe pendant le camp. Les deux clubs de Los Angeles font partie des six équipes qui s’entraîneront contre plusieurs adversaires. Baltimore, Detroit, Houston et la Nouvelle-Angleterre verront également deux adversaires au camp.

Cette année, 22 des 32 équipes (69%) resteront à leur domicile pour le camp d’entraînement. Les équipes considérées comme «restant à la maison » tiennent leur camp dans leur centre de pratique, leur stade ou à un stade situé à moins de 10 miles de leur quartier général. En 2000, seules 10 des 31 équipes (32%) sont restées près de chez elles.

Tandis que plusieurs équipes restent près de chez elles pour le camp, 10 équipes ont toujours pour principe de tenir le camp à l’écart de leurs installations.

Green Bay et Pittsburgh entretiennent les plus longues relations actives avec leur camp respectif. Alors que les Packers s’entraînent dans leurs installations principales près du Lambeau Field, ils logent leurs joueurs au St. Norbert College de De Pere, dans le Wisconsin pour un 62e été consécutif. Les Steelers s’entraîneront au Saint Vincent College de Latrobe, en Pennsylvanie, pour la 54e saison consécutive.

La liste des entraînements conjoints pour la saison 2019

DATE

(mois/jour)

ÉQUIPE VISITEUSE ÉQUIPE HÔTESSE LIEU
8/1 L.A. Rams L.A. Chargers Costa Mesa, CA
8/3 L.A. Chargers L.A. Rams Irvine, CA
8/5 Houston Green Bay Green Bay, WI
8/5 Jacksonville Baltimore Owings Mills, MD
8/5 New England Detroit Allen Park, MI
8/7 L.A. Rams Oakland Napa, CA
8/13 Buffalo Carolina Spartanburg, SC
8/13 Miami Tampa Bay Tampa, FL
8/14 Cleveland Indianapolis Westfield, IN
8/14 Detroit Houston Houston, TX
8/14 New England Tennessee Nashville, TN
8/15 New Orleans L.A. Chargers Costa Mesa, CA
8/16 San Francisco Denver Englewood, CO
8/19 Baltimore Philadelphia Philadelphia, PA

Les sites d’entraînement et les dates de début pour les recrues et vétérans

ÉQUIPE SITE LIEU RECRUES

(mois/jour)

VÉTÉRANS

(mois/jour)

Arizona State Farm Stadium Glendale, AZ 7/17 7/24
Atlanta Atlanta Falcons Training Facility Flowery Branch, GA 7/18 7/21
Baltimore Under Armour Performance Center Owings Mills, MD 7/17 7/24
Buffalo St. John Fisher College Rochester, NY 7/22 7/24
Carolina Wofford College Spartanburg, SC 7/24 7/24
Chicago Olivet Nazarene University Bourbonnais, IL 7/22 7/25
Cincinnati Paul Brown Stadium Cincinnati, OH 7/24 7/26
Cleveland Cleveland Browns Training Complex Berea, OH 7/24 7/24
Dallas Marriott Residence Inn Oxnard, CA 7/26 7/26
Denver UCHealth Training Center Englewood, CO 7/17 7/17
Detroit Detroit Lions Training Facility Allen Park, MI 7/18 7/24
Green Bay St. Norbert College De Pere, WI 7/22 7/24
Houston Houston Methodist Training Center Houston, TX 7/21 7/24
Indianapolis Grand Park Westfield, IN 7/21 7/24
Jacksonville TIAA Bank Field Jacksonville, FL 7/22 7/24
Kansas City Missouri Western State University St. Joseph, MO 7/23 7/26
L.A. Chargers Jack Hammett Sports Complex Costa Mesa, CA 7/24 7/24
L.A. Rams University of California, Irvine Irvine, CA 7/24 7/26
Miami Baptist Health Training Facility Davie, FL 7/21 7/24
Minnesota TCO Performance Center Eagan, MN 7/22 7/25
New England Gillette Stadium Foxborough, MA 7/21 7/24
New Orleans Ochsner Sports Performance Center Metairie, LA 7/18 7/25
N.Y. Giants Quest Diagnostics Training Center East Rutherford, NJ 7/22 7/24
N.Y. Jets Atlantic Health Jets Training Center Florham Park, NJ 7/19 7/24
Oakland Napa Valley Marriott Napa, CA 7/23 7/26
Philadelphia NovaCare Complex Philadelphia, PA 7/24 7/24
Pittsburgh Saint Vincent College Latrobe, PA 7/24 7/25
San Francisco SAP Performance Facility Santa Clara, CA 7/26 7/26
Seattle Virginia Mason Athletic Center Renton, WA 7/17 7/24
Tampa Bay AdventHealth Training Center Tampa, FL 7/21 7/25
Tennessee Saint Thomas Sports Park Nashville, TN 7/22 7/25
Washington Bon Secours Washington Redskins Training Center Richmond, VA 7/24 7/24

Note:
La première séance d’entraînement officielle du camp d’entraînement pour chaque club, du site désigné ci-dessus, a généralement lieu le lendemain de la date de début des vétérans (Cincinnati tiendra sa première séance d’entraînement à Dayton, OH).

Calendrier Pré-Saison NFL 2019

PRINCIPAUX AJOUTS ET PERTES NOTABLES

Cette évaluation des équipes lors de l’entre-saison a été faite avant le repêchage du mois d’avril !!!

ÉVALUATION : A

1. Browns de Cleveland

Principaux ajouts :

WR Odell Beckham Jr., DE Olivier Vernon, DT Sheldon Richardson, RB Kareem Hunt, TE Demetrius Harris, OT Kendall Lamm, G Erik Kush, LB Adarius Taylor

Pertes notables :

G Kevin Zeitler, OLB Jamie Collins, QB Tyrod Taylor, WR Breshad Perriman, TE Darren Fells, CB Briean Boddy-Calhoun

Les Browns sont entrés dans une saison morte sans aucun besoin criant de changement et ont réussi à obtenir Beckham pour renforcer l’attaque à Baker Mayfield. Dans le même temps, ils ont renforcé leur ligne défensive pour Steve Wilks. Les attentes en matière de séries éliminatoires sont réelles et spectaculaires, alors que John Dorsey sera dans la course pour le meilleur DG en 2019.

2. Packers de Green Bay

Principaux ajouts :

OLB Za’Darius Smith, OLB Preston Smith, S Adrian Amos, OT Billy Turner

Pertes notables :

DT Muhammad Wilkerson, OLB Clay Matthews, OLB Nick Perry, WR Randall Cobb, ILB Jake Ryan, S Kentrell Brice, CB Bashaud Breeland

Le directeur général Brian Gutekunst a été agressif dans les dépenses de la franchise. Après que les choses ne se soient pas si bien déroulées avec Wilkerson pour la défense l’année dernière, rebâtir le « edge pass rush » avec les Smiths et voler la vedette montante Amos des Bears, leurs rivaux, pour solidifier la tertiaire était un formidable doublé. Les Packers ont sagement compris qu’ils devaient s’occuper de soutenir Aaron Rodgers, car la fenêtre du Super Bowl avec lui avait montré des signes de rétrécissement.

3. Jets de New York

Principaux ajouts :

RB Le’Veon Bell, ILB C.J. Mosley, G Kelechi Osemele, WR Jamison Crowder, WR Josh Bellamy, G Tom Compton, QB Trevor Siemian, K Chandler Catanzaro, CB Brian Poole.

Pertes notables :

CB Morris Morris, QB Josh McCown, WR Jermaine Kearse, G James Carpenter, CB Buster Skrine, K Jason Myers, RB Isaiah Crowell, RB Bilal Powell, C / G Spencer Long, DE Mike Pennel, OLB Emmanuel Lamur, WR / KR Andre Roberts, S Terrence Brooks, TE Clive Walford

Mike Maccagnan a réussi à combler les besoins de son équipe… avant de se faire congédier! Reste que la partie difficile – repêcher Sam Darnold, puis l’embauche d’Adam Gase et de Gregg Williams – est terminée pour les Jets. L’ancien directeur général des Jets a sorti le porte-feuille pour accélérer la reconstruction de son équipe en vue des éliminatoires. Bell et Mosley, arrivés des rivaux de l’AFC Nord, devraient avoir un énorme impact, tandis qu’Osemele sera un élément essentiel de la ligne offensive. Crowder est un bon coup pour Darnold.

4. Raiders d’Oakland

Principaux ajouts :

WR Antonio Brown, LT Trent Brown, WR Tyrell Williams, S LaMarcus Joyner, OLB Vontaze Burfict, CB Nevin Lawson, WR J.J. Nelson, quart Mike Glennon

Pertes notables :

G Kelechi Osemele, WR Jordy Nelson, QB AJ McCarron

Jon Gruden et Mike Mayock sont sérieux. Ils ont en quelque sorte remanié leur jeu de passe et leur protection contre la passe sans abandonner aucun de leurs trois choix de première ronde. Joyner apporte à la défense ce qui est très attendu et, si les attentes concernant Burfict se concrétisent pour Paul Guenther, faites attention. Les Raiders se sont bien préparés pour aboutir trois autres partants en avril.

ÉVALUATION: A-

5. Saints de la Nouvelle-Orléans

Principaux ajouts :

TE Jared Cook, RB Latavius ​​Murray, C / G Nick Easton, DT Malcom Brown, CB / KR Marcus Sherels, DE Mario Edwards

Pertes notables :

Mark Ingram, C Max Unger, Manti Te’o de ILB, S Kurt Coleman, TE Benjamin Watson, Jermon Bushrod de OT, DT Tyeler Davison, CB P.J. Williams.

Les Saints ont repris leur place de manière agressive, deux ans après que leurs mouvements les ont ramené au statut de prétendant du Super Bowl avec Drew Brees. Cook était une bonne signature tardive et Murray aura la responsabilité de remplacer Ingram. Easton remplacera Unger, retraité, et Brown sera une pièce défensive agréable et mobile pour Dennis Allen.

6. San Francisco 49ers

Principaux ajouts :

OLB Kwon Alexander, DE / OLB Dee Ford, RB Tevin Coleman, CB Jason Verrett, ILB David Mayo, WR Jordan Matthews

Pertes notables :

WR Pierre Garcon, P Bradley Pinion, DT Earl Mitchell, DE / LB Cassius Marsh

John Lynch était prudent dans ses dépenses pour une deuxième saison consécutive et il a corrigé l’erreur de signer Jerick McKinnon avec Coleman. Alexander s’empare du centre de la défensive, un ajout qui devrait faire oublier Reuben Foster, tandis que Ford leur donne un chasseur de quarts élite pour seconder le choix n° 2, Nick Bosa. Si Verrett peut résoudre ses problèmes de blessures, il peut bien faire une belle équipe avec Richard Sherman.

ÉVALUATION: B+

7. Colts d’Indianapolis

Principaux ajouts :

DE Justin Houston, WR Devin Funchess

Pertes notables :

WR Ryan Grant, WR Dontrelle Inman, TE Erik Swoope, WR Zach Pascal

Les Colts ne se sont pas retrouvés avec Le’Veon Bell ou un gros receveur malgré leur fortune à dépenser sous le plafond salarial, mais Chris Ballard n’avait pas besoin de grand-chose après avoir laissé Pierre Desir et Clayton Geathers à la tertiaire. Funchess peut être un bonne prise, le n° 2 à T.Y. Hilton, tandis que Houston devrait donner à Matt Eberflus l’explosion extérieure nécessaire. Indy n’avait pas besoin de faire grand-chose pour rester un puissant prétendant au titre de l’AFC.

8. Eagles de Philadelphie

Principaux ajouts :

DT Malik Jackson, WR DeSean Jackson, ILB L.J. Fort, DE Vinny Curry, S Andrew Sendejo

Pertes notables :

QB Nick Foles, ILB, Jordan Hicks, WR Golden Tate, DE Michael Bennett, WR Mike Wallace, DT Haloti Ngata, WR Jordan Matthews

Howie Roseman, deux ans après avoir été nommé dirigeant de l’année par le magazine Sporting News, n’a pas payé trop cher pour conserver certaines pièces clés de la course au Super Bowl 52. Le retour de DeSean Jackson à Philadelphie, une cible profonde idéale pour Carson Wentz, ainsi que Malik Jackson et Fort ont été de bonnes récupérations pour renforcer le front défensif contre la course.

ÉVALUATION: B

9. Ravens de Baltimore

Principaux ajouts :

S Earl Thomas, RB Mark Ingram, CB Justin Bethel

Pertes notables :

ILB C.J. Mosley, OLB Za’Darius Smith, WR John Brown, S. Eric Weddle, OLB Terrell Suggs

Les départs ont été marqués au cours de la première saison morte post-Ozzie Newsome, mais Thomas est un gros progrès par rapport à Weddle, qui est en train de régresser, et Ingram convient parfaitement à sa nouvelle attaque axée sur la course avec le quart Lamar Jackson.

10. Jaguars de Jacksonville

Principaux ajouts :

QB Nick Foles, ILB, Jake Ryan, TE Geoff Swaim et Chris Conley

Pertes notables :

DT Malik Jackson, RB T.J. Yeldon, RB Carlos Hyde, QB Blake Bortles, WR Donte Moncrief, OT Fleurs Ereck, RT Jeremy Parnell, TE Austin Seferian-Jenkins, G. Tyler Shatley, RT Josh Wells

Les Jaguars ont besoin du bras et du leadership de Foles pour remplacer Bortles. Dave Caldwell a également travaillé sur la reconstruction à certaines positions offensives, et Ryan pourrait s’avérer être une bonne affaire pour le milieu de leur défense. Jacksonville aura une saison critique à venir pour déterminer s’il peut revenir dans la course aux éliminatoires.

11. Dolphins de Miami

Principaux ajouts :

Les quarts Ryan Fitzpatrick et Josh Rosen, TE Dwayne Allen, CB Eric Rowe et TE Clive Walford

Pertes notables :

Le quart Ryan Tannehill, RT Ja’Wuan James, DE Cameron Wake, RB Frank Gore, WR Danny Amendola, DE William Hayes, DE Andre Branch, G Josh Sitton et G Ted Larsen

Chris Grier et Brian Flores n’ont par accumulé les acquisitions, alors qu’ils planifient un grand ménage. Fitzpatrick et Rosen sont des QB de transition plus forts que Tannehill à ce stade, et il était bon de se passer de nombreux joueurs vieillissants pour faire avancer le plan de rajeunissement complet.

12. Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Principaux ajouts :

DE Michael Bennett, DE Mike Pennel, TE Matt LaCosse, WR Maurice Harris, WR Bruce Ellington, RB Brandon Bolden, S Terrence Brooks

Pertes notables :

DE Trey Flowers, OT Trent Brown, DT Malcom Brown, WR Chris Hogan, DE Adrian Clayborn, WR / KR Cordarrelle Patterson, TE Dwayne Allen, CB Eric Rowe, RT LaAdrian Waddle.

Sur papier, les Patriots semblent avoir perdu plusieurs joueurs d’impact, mais les deux Brown ne sont que des pertes limitées et, comme d’habitude, ils peuvent trouver un moyen de renforcer leur pression sur les quarts en comité sans Flowers, à commencer par Michael Bennett. Ne dormez pas sur la Nouvelle-Angleterre après avoir trouvé quelques bonnes pièces offensives complémentaires entre LaCosse, Harris et Ellington.

ÉVALUATION: B-

13. Broncos de Denver

Principaux ajouts :

QB Joe Flacco, CB Kareem Jackson, CB Bryce Callahan, RT Ja’Wuan James

Pertes notables :

QB Keenum, C Matt Paradis, CB Bradley Roby, LB Shaquil Barrett, TE Matt LaCosse, OT Billy Turner

Ils ont reçu une bonne évaluation avec l’échange Keenum-Flacco et travaillent également pour répondre aux besoins de mise à niveau clés de John Elway et Vic Fangio dans la tertiaire et la ligne offensive. Ce qu’ils ont eu était au-dessus de la moyenne, malgré la perte de Paradis et Barrett.

14. Cardinals de l’Arizona

Principaux ajouts :

ILB Jordan Hicks, DT Darius Philon, DE Terrell Suggs, OT Marcus Gilbert, GJR Sweezy, G Max Garcia, TE Charles Clay, WR Kevin White, QB Brett Hundley, DE Brooks Reed

Pertes notables :

S. Antone Bethea, DE Markus Golden, G. Mike Iupati, S. Deone Bucannon, WR J.J. Nelson, QB Josh Rosen

Les Cardinals se sont mis dans une position où ils recommencent à zéro avec Kliff Kingsbury et Vance Joseph. Steve Keim a aidé énormément Joseph au niveau du front défensif avec la polyvalence de Hicks et Philon, ainsi que la production constante de Suggs.

15. Rams de Los Angeles

Principaux ajouts :

OLB Clay Matthews, S. Eric Weddle, QB Blake Bortles

Pertes notables :

S. LaMarcus Joyner, G. Rodger Saffold, ILB Mark Barron, DT Ndamukong Suh

Joyner s’est sorti lui-même de Los Angeles comme agent libre et de laisser partir Barron était une décision facile. Suh était très bon dans les éliminatoires, mais Les Snead a été intelligent de ne pas trop payer pour le retenir. Matthews et Weddle amènent deux vétérans défensifs affamés dans un groupe plus âgé. Bortles profitera de l’enseignement par Sean McVay pour sa deuxième carrière dans la NFL, cette fois en tant que remplaçant de Jared Goff.

16. Panthers de la Caroline

Principaux ajouts :

C Matt Paradis, DE Bruce Irvin

Pertes notables :

LB Thomas Davis, C. Ryan Kalil, LT. Matt Kalil, WR Devin Funchess, L.-B. David Mayo, K Chandler Catanzaro et RB Kenjon Barner.

Les Panthers n’étaient pas censés être de gros joueurs dans le marché des joueurs autonomes, mais Marty Hurney devance la reconstruction de la ligne offensive en ajoutant Paradis et en retenant Darryl Williams. Le noyau de secondeurs et de receveurs ont maintenant besoin d’améliorations, et Irvin ne représente qu’une petite partie du plan de mise à niveau.

17. Cowboys de Dallas

Principaux ajouts :

WR Randall Cobb, TE Jason Witten, DT Christian Covington, S George Iloka

Pertes notables :

WR Cole Beasley, DT David Irving, TE Geoff Swaim, LB Damien Wilson

Les Cowboys ont soudainement des armes légitimes autour de Dak Prescott. Cobb arrive et Witten sort de sa retraite pour soutenir Amari Cooper et Michael Gallup.

18. Chargers de Los Angeles

Principaux ajouts :

QB Tyrod Taylor, OLB Thomas Davis

Pertes notables :

WR Tyrell Williams, DT Darius Philon, DT Corey Liuget, CB Jason Verrett, S. Jahleel Addae

Tom Telesco s’est montré discret durant cette saison morte avec seulement un substitut à Philip Rivers et un solide vétéran au niveau des secondeurs. Il n’était pas nécessaire de forcer la mise sans besoin criant, mais on verra si les Chargers peuvent être des prétendants de l’AFC Ouest.

19. Lions de Detroit

Principaux ajouts :

DE Trey Flowers, CB Justin Coleman, CB Rashaan Melvin TE Jesse James, WR Danny Amendola, TE Logan Thomas, WR Tommylee Lewis

Pertes notables :

DE Ezekiel Ansah, G T.J. Lang, S Glover Quin, RB LeGarrette Blount, TE Luke Willson, TE Levine Toilolo

Bob Quinn a fait beaucoup de bruit pour la deuxième année de Matt Patricia, notamment deux anciens défenseurs des Patriots en Flowers et Coleman, qui devraient prospérer sous les ordres de l’entraîneur. Mais les Lions ont probablement dépassé leurs dépenses dans les deux cas et ont fourni une aide limitée à leur attaque.

ÉVALUATION: C

20. Titans du Tennessee

Principaux ajouts :

G Rodger Saffold, WR Adam Humphries, DE Cameron Wake, QB Ryan Tannehill

Pertes notables :

G Josh Kline, G Quinton Espagne, OLB Derrick Morgan, S. Johnathan Cyprien, DT Bennie Logan et TE Luke Stocker, QB Blaine Gabbert

Humphries est une excellente acquisition pour donner de l’aide à Marcus Mariota, mais il est difficile de leur donner beaucoup de crédit pour l’ajout des vieillissants Saffold et Wake.

21. Bills de Buffalo

Principaux ajouts :

C Mitch Morse, WR John Brown, WR Cole Beasley, TE Tyler Kroft, G Spencer Long, OT Ty Nsehke, WR / KR Andre Roberts, CB Kevin Johnson, OT LaAdrian Waddle, RB Frank Gore, TE / OT Jake Fisher

Pertes notables :

G John Miller, TE Charles Clay et TE Logan Thomas

Une équipe qui a priorisé la quantité sur la qualité. Après la grosse acquisition de Morse et les modifications nécessaires de la ligne offensive, Brandon Beane a été décevant sur le marché des vétérans. Il n’y a pas eu d’amélioration significative autour de Josh Allen.

22. Bears de Chicago

Principaux ajouts :

S Ha Ha Clinton-Dix, CB Buster Skrine, WR / KR Cordarrelle Patterson, RB Mike Davis, G Ted Larsen, WR Marvin Hall.

Pertes notables :

S Adrian Amos, CB Bryce Callahan, WR Josh Bellamy, G Erik Kush, WR Kevin White, DE Aaron Lynch

Les Bears, après avoir vu le directeur général Ryan Pace acquérir Khalil Mack, les plaçant en territoire d’élite dans la NFC Nord, ont été contraints à une régression au niveau défensif (Clinton-Dix contre Amos, Skrine vs Callahan) en plus de voir Vic Fangio partir pour les Broncos.

23. Falcons d’Atlanta

Principaux ajouts :

G James Carpenter, G Jamon Brown, TE Luke Stocker, RB Kenjon Barner

Pertes notables :

CB Robert Alford, RB Tevin Coleman, DE Bruce Irvin, CB Brian Poole, RT Ryan Schraeder, DE Brooks Reed, CB Justin Bethel et WR Marvin Hall.

On ne s’attendait pas à ce que les Falcons fassent l’acquisition de gros joueurs sur le marché des joueurs autonomes. Leur amélioration de leur ligne intérieure a ainsi été un coup mineur. Ils tombent plus dans la catégorie incomplète. Ce sera difficile de devenir prétendant!

24. Giants de New York

Principaux ajouts :

G Kevin Zeitler, WR Golden Tate, S Antone Bethea, DE Markus Golden

Pertes notables :

WR Odell Beckham Jr., S Landon Collins, DE Olivier Vernon, G Jamon Brown, CB B.W. Webb, DE Mario Edwards

Le choc initial de perdre Beckham sera dur, mais Dave Gettleman commence à recevoir des éloges en sa faveur, surtout après avoir eu un joueur de ligne offensif de premier plan en retour, puis signer un remplaçant moins flamboyant, mais efficace en Tate.

25. Vikings du Minnesota

Principaux ajouts :

G Josh Kline, DT Shamar Stephen

Pertes notables :

DT Sheldon Richardson, C / G Nick Easton, RB Latavius ​​Murray, QB Trevor Siemian, G. Tom Compton, S. Andrew Sendejo, CB / KR Marcus Sherels et G Mike Remmers.

Rick Spielman et les Vikings ont été menottés par la méga entente de Kirk Cousins, mais ils ont réussi à améliorer leur ligne offensive avec des acquisitions limitées à leur défensive après avoir ramené Anthony Barr.

ÉVALUATION: C-

26. Texans de Houston

Principaux ajouts :

S Tashaun Gipson, CB Bradley Roby, QB AJ McCarron, TE Darren Fells, CB Briean Boddy-Calhoun et LT Matt Kalil.

Pertes notables :

S Tyrann Mathieu, CB Kareem Jackson, CB Kevin Johnson, OT Kendall Lamm, DT Christian Covington, WR Demaryius Thomas, CB Kayvon Webster, CB Shareece Wright, RB Alfred Blue, ILB Brian Peters

Brian Gaine a sauté sur le marché des joueurs de la tertiaire avec Gipson et Roby en tête. Mais les Texans devaient être un peu plus agressifs pour rester parmi les prétendants dans le sud de la AFC. Cela ne s’est pas fait en perdant le derby Le’Veon Bell et sans aucune aide réelle en ligne offensive.

27. Steelers de Pittsburgh

Principaux ajouts :

CB Steven Nelson, ILB Mark Barron, WR Donte Moncrief

Pertes notables :

WR Antonio Brown, RB Le’Veon Bell, TE Jesse James, S Morgan Burnett, OT Marcus Gilbert

Les Steelers ont survécu offensivement sans Bell la saison dernière, mais ils seront davantage affectés sans Brown et le sous-estimé James, même avec Moncrief et Vance McDonald qui jouent des rôles plus importants. Ils ont payé trop cher pour Nelson et, combinés à la transaction de Barron, ils avaient l’air désespérés à s’accrocher à leur fenêtre d’accès aux éliminatoires de l’AFC, qui n’est plus vraiment ouverte.

28. Buccanneers de Tampa Bay

Principaux ajouts :

P Bradley Pinion, OLB Shaquil Barrett, S Kentrell Brice, S Deone Bucannon, WR Breshard Perriman.

Pertes notables :

OLB Kwon Alexander, WR DeSean Jackson, WR Adam Humphries, QB Ryan Fitzpatrick, ILB Adarius Taylor, DE Vinny Curry

Les Buccaneers sont une équipe bizarre lors du marché des joueurs autonomes depuis plusieurs années, donc il est bon que leurs signatures soient plus réservées pour combler plusieurs lacunes dans la transition entre l’offensive de Bruce Arians et la défense de Todd Bowles. Mais après tout, ils ont perdu plus qu’ils n’avaient gagné.

29. Bengals de Cincinnati

Principaux ajouts :

G John Miller, CB B.W. Webb, DL Kerry Wynn

Pertes notables :

OLB Vontaze Burfict, TE Tyler Kroft

Les Bengals devraient être plus incomplets, car ils ont signé des joueurs plus ou moins bons et des re-signatures modestes (Darqueze Dennard, C.J. Uzomah, Tyler Eifert). L’entraîneur-chef Zac Taylor n’a guère amélioré son groupe de vétérans.

30. Seahawks de Seattle

Principaux ajouts :

K Jason Myers, G Mike Iupati

Pertes notables :

S Earl Thomas, CB Justin Coleman, RB Mike Davis, GJRR Sweezy, DT Shamar Stephen, QB Brett Hundley, DE Dion Jordan, K Sebastian Janikowski.

Myers était le meilleur botteur sur le marché et devrait enfin consolider cette position pour les Seahawks. John Schneider a pu garder Frank Clark et K.J. Wright.

ÉVALUATION: D

31. Chiefs de Kansas City

Principaux ajouts :

S Tyrann Mathieu, DE Alex Okafor, OLB Damien Wilson, RB Carlos Hyde, CB Bashaud Breeland

Pertes notables :

S Eric Berry, OLB Justin Houston, OLB Dee Ford, C Mitch Morse, CB Steven Nelson, TE Demetrius Harris, RB Kareem Hunt, RB Spencer Ware.

Les Chiefs ont « décapité » leur défense. Partis le coordonnateur Bob Sutton et les joueurs, Berry, Houston, Ford et Nelson. Mathieu, Okafor, Wilson et Breeland sont tous en déclin. Morse est une perte sous-estimée pour une puissante ligne offensive, tout comme Harris en tant que receveur/ailier rapproché supplémentaire pour Travis Kelce. Avec Indianapolis et Cleveland qui vont rivaliser la Nouvelle-Angleterre dans l’AFC, la saison morte de Kansas City est pour le moins décevante.

32. Washington Redskins

Principaux ajouts :

S Landon Collins, QB Keenum, LT Ereck Flowers

Pertes notables :

OLB Preston Smith, S. Ha Ha Clinton-Dix, WR Jamison Crowder, OT Ty Nsekhe, ILB Zach Brown.

Les Redskins cherchaient désespérément à signer Keenum avec Alex Smith à l’écart, et l’énorme contrat pour Collins signifiait qu’ils ne pouvaient garder leur corps de secondeurs intact. Jay Gruden ne dispose pas de ce dont il a besoin pour prolonger son mandat fragile au-delà de 2019.

Tous les choix par équipe – Repêchage NFL 2019

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut