Actualité 2019-20

Xs et Os – Quoi regarder cette semaine 2

Honnêtement j’étais tellement crinqué la semaine dernière que j’ai même apprécié le match Packers /Bears. Dimanche était un levé de rideau spectaculaire, avec combien de longues bombes aux DeSean Jackson, Marquise Brown, Terry McLaurin, Sammy Watkins et John Ross de ce monde?

Mais cette semaine on revient à la normale et on passe les meilleurs affrontements anticipés au microscope. Pendant que l’ami Simon Bussières vous dit qui va gagner, moi je vous présente plutôt les duels qui vont décider du match, et à quoi porter attention pour, je l’espère, augmenter votre plaisir à regarder les matches à l’intérieur des matchs. 

Première règle de base que je transgresse à chaque année : ne pas accorder trop d’attention à ce qu’on a vu à la semaine 1.

Vikings @ Packers

Les Packers ont l’avantage d’avoir eu 10 jours pour se préparer. De la manière dont leur attaque a joué jeudi, ils en ont besoin.

Quand les Vikings ont le ballon :

On a vécu un voyage dans le temps. Je pensais voir Jerry Burns sur les lignes de côté, avec Hershel Walker qui portait le ballon 30 fois par match. Kirk Cousins a lancé 10 passes! Les stats nous disent depuis des années que les Packers sont solides contre la course, mais c’était avec Mike Daniels, et je crois que la D des Packers est un bon matchup pour l’attaque au sol des Vikes. Dans un premier temps, les Vikings aiment courir de formations « lourdes », ils n’ont joué que seulement 21% des jeux avec 3WRs sur le terrain (la moyenne de la ligue est normalement en haut de 65%). Les Packers, eux, aiment jouer avec 5, 6 et même 7 demis défensifs sur le terrain (la semaine dernière leur 4e CB a joué 26 jeux et leur 3e safety en a joué 55) ce qui ne sera pas utile contre les formations à 2TE et/ou avec un FB. Ce sera donc un match qui va tester les LBs et les DLs des Packers, des joueurs comme  Montravious Adams, Dean Lowry et BJ Goodson vont avoir du temps de jeu dans leur défensive de base 34, ce qui n’est pas optimal pour eux.

Quand les Packers ont le ballon

Le S Anthony Harris a connu un excellent match la semaine dernière pour les Vikings. Sorti de nulle part l’an dernier à sa 4e saison pour offrir de belles performances en fin de saison, il a continué sur sa lancée, et encore plus. Il va sans dire que, aux côtés de l’agressif (et vulnérable aux feintes) Harrison Smith, Harris sera celui qui doit garder le jeu devant lui pour éviter que l’improvisation de Rodgers ne les brûle.

À l’inverse des nouveaux venus défensifs, le RG Billy Turner, qui n’était pas assez bon pour les Broncos, s’est fait dominer en protection de passe contre les Bears. Une des bases de la défensive des Vikings est le blitz en plein milieu, et je suis convaincu que Mike Zimmer va se faire un plaisir d’attaquer Turner pour forcer Rodgers, qui semblait chercher ses receveurs jeudi dernier, à se débarrasser du ballon prématurément. Et si David Bakhtiari n’est pas à 100% ou ne peut pas jouer, ça va faire très mal.

Saints @ Rams

Non, ce n’est pas Bill Vinovich qui sera l’officiel en chef du match. Tommy Lee Lewis n’est plus avec les Saints, mais Nickell Robey-Coleman est encore un Ram. C’est clair, les Saints sont à la recherche d’une vengeance.

Quand les Rams ont le ballon

Les Saints vont vivre la même chose toute la saison. Ils ont un CB1 très solide en Marshon Lattimore, qui va suivre le WR#1, et les adversaires vont poivrer les autres CBs, Eli Apple et P.J. Williams, mais vont devoir le faire avec leur 2e et 3e WR. Les Rams, avec trois receveurs de styles différents et de talent comparable, sont parfaitement équipés pour faire profiter des largesses de Apple et de PJ. Je m’attends peut-être à voir les Saints jouer plus de zones qu’à l’habitude.

Quand les Saints ont le ballon

L’attaque des Saints passe par Alvin Kamara. Au sol (derrière ce qui est possiblement la meilleure OL de la ligue, vous avez vu comment Ryan Ramczyk a dominé J.J. Watt la semaine dernière?) et sur de courtes passes, son explosion quand il change de direction combinée à la précision légendaire de Drew Brees les rendent pratiquement impossibles à défendre. Les Rams ont souvent été vulnérables aux passes aux RBs et devront  trouver une façon de ralentir Kamara. On a vu Christian McCaffrey faire la pluie et le beau temps la semaine dernière et les Saints vont s’en inspirer. Je crois que Aqib Talib est un des Cbs les mieux équipés pour tenter de contrôler Michael Thomas.

Quelques lignes sur certains autres matchs

49ers @ Bengals

Zac Taylor connaît bien la D des 49ers suite à son passage aux Rams. On a vu la semaine dernière qu’ils ont bien fait contre les Seahawks, qu’il connaît aussi pour les mêmes raisons. Et on a bien vu que son attaque ressemble beaucoup à celle de Sean McVay.

Chargers @ Lions

Est-ce que la D des Lions, qui a bien peu de profondeur, a simplement manqué de gaz contre le tempo des Cards, ou est-ce que Kyler Murray a juste maîtrisé sa nervosité et trouvé les trous? De l’autre côté du ballon je sais que les Lions vont tenter d’installer leur attaque au sol et je crois qu’ils vont réussir.

Colts @ Titans

La semaine dernière, Dean Pees (DC) a complètement dominé Freddie Kitchens  et Todd Monken. Ce ne sera pas le cas face à Frank Reich.

Patriots @ Dolphins

Il faut ignorer la semaine 1, on dit. Tom Brady a une fiche perdante à Miami dans sa carrière. Les Dolphins ont un énorme avantage météo en septembre à Miami. Bref, tous les indicateurs sont en faveur des Dolphins. Ok la blague a assez duré, je ne suis plus capable de retenir mon rire.

Cardinals @ Ravens

Je crois que je vais regarder les Cards et les Ravens à chaque semaine car ils sont, tactiquement, fascinants. Ici, je me demande comment les Ravens vont attaquer leurs structures de protection. Attendez-vous à beaucoup de blitz, de stunts et de façons exotiques de mettre de la pression.

Eagles @ Falcons

Ces deux équipes nous ont donné des matchs oubliables dans les dernières années, en séries et au match d’ouverture. La OL des Falcons a toutes sortes de problèmes et ce n’est pas la visite de Fletcher Cox et ses amis qui va leur donner une chance.

Browns @ NY Jets

Ce n’est pas le match du siècle sur papier, mais pour les fans des Browns, qui souffrent depuis la nuit des temps, c’est un match crucial. Après toutes les attentes de la saison morte, s’ils vont perdre contre Trevor Siemian lundi soir, ce sera la révolte. La bonne nouvelle c’est que les Jets n’ont pas les ailiers défensifs pour exploiter leur OTs, et n’ont pas les OL pour bloquer Garrett et compagnie.

Les Prédictions à Simon 2019 – Sem 2

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut