Actualité 2019-20

2-0 ou 0-2: Si la tendance se maintient…

On essaie de ne pas tirer trop de conclusions sur la semaine 1, mais après deux semaines, les clubs de 0-2 et de 2-0 peuvent sentir une tendance! Regardons chacune des équipes dans ces situations pour voir si elles sont vraiment parties pour la gloire, ou un mirage, et, inversement pour celles à 0-2, est-ce qu’ils sont cuits, ou ont-ils encore une chance.

Les chiffres ne mentent pas. Depuis 2007, les équipes qui commencent la saison 0-2 ne sont les séries que 12% du temps. En partie parce que plusieurs équipes de 0-2 étaient franchement mauvaises, mais aussi parce que ça exige de finir, à moins d’une chance mathématique (c’est arrivé aux Chargers, de commencer 0-2 et finir 8-8 et faire les séries) de gagner 9 et idéalement 10 des 14 prochains.

Par contre, les clubs de 2-0 ne font les séries que 55% du temps (37.5% des clubs font les séries). Il y a donc des mirages à 2-0…

Ces équipes sont 2-0 et sont parties pour la gloire

Patriots: Pas besoin de vous faire un dessin.

Chiefs: victoires à Jacksonville (contre une défense féroce) et à Oakland (dans un environnement hostile), même si ce ne sont pas des équipes de premier plan, parlent, et surtout, il ne reste que 6 matches sur la route pour un club qui dispose d’un excellent avantage à domicile.

Cowboys: ce n’est pas tant qu’ils aient battus les Giants et les Redskins, deux victoires qu’on anticipait, mis le fait qu’on a vu que leur système offensif est arrivé au XXIe siècle.

Rams: j’étais plutôt sceptique en début de saison, mais ils ont passés au travers de deux points chauds de leur calendrier (un match à 13h, une visite des Saints) et on peut voir que Todd Gurley est redevenu lui-même.

Ces équipes sont 2-0 mais on se garde une petite gêne

Packers: c’est très encourageant de voir la défensive. Ce fût deux victoires pas très jolies, mais une partie des succès est attribuable aux passes manquées de Trubisky et de Cousins. Les deux victoires dans la division vont aider. Mais je me garde un bémol avant d’embarquer sur le “bandwagon”.

Ravens: ils ont été impressionnants mais ils ont battus les Dolphins et les Cardinals, définitivement la pire, et peut-être l’une des 5 pires équipes. À chaque semaine qui passe, ils mettent du “tape” de plus sur leur offensive étrange à être analysée par les adversaires.

49ers: deux victoires sur la route, à 10h du matin heure de la Californie, ils vont les prendre. Il ne reste que 6 matches sur la route, même si l’avantage du terrain des Niners n’est pas très grand, c’est quand même quelque chose. Je recouvre tranquillement mon optimisme sur les Niners, mais ne suis pas prêt à me mouiller, surtout dans une NFC très relevée.

Bills: dans la NFC je ne crois pas qu’ils pourraient se qualifier mais dans la AFC il va y avoir de la place pour des wildcards à 9-7, peut-être même 8-8, et atteindre ce plateau sera plus facile (il leur reste deux matches contre les Dolphins, on peut donc considérer qu’ils ont déjà 4 victoires 😉 ).Je les sauve donc de la catégorie des mirages. Ils sont bien coachés et trouvent le moyen de faire le bon jeu au bon moment.

Le 2-0 est un Mirage

Seahawks: ils ont gagné leurs deux matches mais ils ont été chanceux face aux Bengals (à la maison en plus!) et ça a pris tout leur petit change pour vaincre Mason Rudolph. Cette semaine ils ont aussi une chance alors que la visite des Saints se fait sans Drew Brees. Mais, à moins de faire l’acquisition de Jalen Ramsey et, pourquoi pas, d’un Andy Reid/Sean McVay pour dynamiser l’attaque, je crois que cette équipe se fera exposer et va finir par perdre ces matches.

Ces équipes sont 0-2 et leur chien est mort

Dolphins: La question est s’il vont gagner au moins 1 match, alors 8 ou 9 sont hors de portée.

NY Giants: ils sont très anémiques en attaque (ce qui pourrait se corriger avec Daniel Jones) mais il n’y a pas de sauveur en vue pour la défense.

Washington: dans ma prévision de début de saison je disais que les Redskins sont l’inverse des Giants. Ils ne seront jamais capables de marquer assez de points pour gagner des matches. On a vu les Eagles reprendre le contrôle du match quand la D des Skins commençait à manquer de gaz.

Panthers: Cam Newton n’est pas lui-même. Ils ont besoin de 100% de Cam Newton.

Jaguars: la moustache, c’est ben cute mais après le départ de Ramsey, la défense va cesser de les garder dans tous les matches. La bisbille va prendre, le coach va se faire virer…je vois déjà le film.

On croise les doigts, c’est encore possible

Steelers: ils ont encore une OL de premier plan. Ils n’ont plus le groupe de receveurs qu’ils ont déjà eu, mais encore un solide #1, même chose pour les RBs, et la défense compte sur plusieurs pièces intéressantes.

Bengals: ils se sont fait anéantir par les Niners, mais avaient donné un solide match aux Seahawks. Les blessures font mal. Mais on commence à voir prendre forme une identité offensive et on espère qu’ils tiendront le bateau à flots jusqu’au retour de A.J. Green. Seule préoccupation: s’ils perdent trop de matches on passera peut-être en mode évaluation 2020 donc avec Dalton sur le banc et un Ryan Finley qui va faire des erreurs de recrues. Bref, s’ils évitent d’être 2-6, ils pourraient se rendre à 8-8.

Broncos: je garde un minimum d’espoir que la OL va se ressaisir avec le support de Mike Munchak, auquel cas ils pourront établir une attaque au sol pour aider Flacco et un groupe de receveurs sous-estimé. Je suis déçu par leur défense jusqu’à maintenant.

Et voilà. Il reste beaucoup de football à jouer!

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut