Actualité 2019-20

X’s et O’s – Semaine 7: semaine importante dans l’AFC

La blessure à Patrick Mahomes vient d’ouvrir encore plus grande la porte qui mène au 2e rang dans la AFC et une semaine de congé en séries. Cette semaine je m’attarde donc aux 3 principaux prétendants, les Texans, les Colts et les Ravens.

Texans @ Colts

Les Texans ont passablement de talent, des superstars aux positions “glamour” mais sont limités par leur coaching staff qui est extrêmement prévisible. Les Colts ont possiblement le groupe de coaches le plus avant-gardiste de la ligue, moins de superstars mais sont solides aux positions obscures (OL, LB). Duel de contrastes.

Quand les Texans ont le ballon:

DeShaun Watson est devenu la vedette qu’on attendait à sa sortie de Clemson. Batinse que les Bears doivent se mordre les doigts. Et cette saison, il se passe deux choses:

1) leur OL est adéquate. Pas besoin d’être excellente, juste adéquate. L’arrivée de Laremy Tunsil aide, c’est certain, mais ils ont aussi inséré LG Max Scharping dans l’alignement il y a un mois et la performance de la OL s’est améliorée. Par contre ils ont perdu RT Tytus Howard. Et cette OL permet aussi au jeu au sol de faire sa part, et Carlos Hyde prends tout ce que la OL lui donne.

2) il a toujours au moins une 2e arme complémentaire à Hopkins, capable du gros jeu ou du moins de garder la défense adverse honnête, en Will Fuller et/ou (selon les blessures) Kenny Stills. Au cours des deux dernières saisons, les stats de Watson étaient nettement meilleures avec Fuller, maintenant qu’ils ont aussi Stills, ils ont toujours cette 2e menace au minimum et ça paraît.

La D des Colts s’est transformée en défensive homme à homme lors de leur dernier match à KC mais contre un Watson mobile et un Hopkins physique, ils seront de retour à la zone. Ça veut dire que Justin Houston, Denico Autry et le reste de la DL devra se rendre sans l’aide du blitz dans bien des cas. 

Quand les Colts ont le ballon:

Gros match pour RT Braden Smith, qui verra du J.J. Watt en masse. J’ai aussi hâte de voir le jeune Charles Omenihu et le gros DJ Reader, qui jouent tous les deux du gros football depuis quelques semaines, contre LG Nelson et OC Kelly.

Les Texans peuvent être battus en profondeur, donc la santé de T.Y. Hilton est importante, Le préhistorique Johanthan Joseph ne peut définitivement pas le suivre, surtout qu’il n’est pas à 100%, et l’autre CB partant Bradley Roby est aussi un cas incertain pour dimanche.

Reste que les Colts vont être physiques et attaquer le coeur de la D des Texans. À ce jour, j’aime ce que je vois de Jacoby Brissett, qui gère bien le match, fait quelques gros jeu à chaque match, mais on ne le mélangera jamais avec Andrew Luck.

Ravens @ Seahawks

Le match à Cleveland la semaine dernière  était une clinique de ce qui fait les succès des Seahawks: pas d’erreurs de coaching, pas de mauvaises communications en défense, bonne gestion de l’horloge, quelques plaqués brisés en attaque, quelques revirements bien placés et quelques gros jeux de Russell Wilson au moment opportun. Tout l’inverse des Browns.

Le « Dawg Pound » de Cleveland (et match du MAC)

Ce sont aussi des marques de commerce des Ravens. Par contre, si historiquement ce sont deux franchises qui étaient basées sur leurs défensives, ce n’est plus le cas et je m’attends à voir des points. Le “over/under” est établi à 49 et je prends le “over”.

Quand les Ravens ont le ballon:

La D des Seahawks est basée sur la répétition et l’exécution. Je m’attends à ce que l’attaque non conventionnelle des Ravens leur donne du fil à retordre si les joueurs sont là où ils s’y attendent et lectures sont simples. Par contre ils ont des LBs rapides, ce qui est très utile pour contrer Lamar Jackson. L’attaque au sol des Ravens voyage bien (ils sont #3 dans la ligue pour le % de jeux au sol, et #1 pour l’efficacité en zone payante sur la route), ce qui est crucial dans le repaire des “12”. Mais il faudra qu’ils lancent la balle contre cette tertiaire vulnérable.

Quand les Seahawks ont le ballon:

Russell, MVP? Il a certainement une longueur d’avance, n’en déplaise à Christian McCaffrey. La blessure à Duane Brown fait mal. Le tourniquet qui prends sa place, George Fant, est tout simplement un mauvais joueur de football. La semaine dernière il s’est fait dominer par Garrett et Vernon.

J’aimerais voir Wilson se voir confier les rennes au lieu de faire des remises sur 2e et 11. Mais les Seahawks ont le courage de leurs convictions et croient que le jeu au sol ouvre tout le reste. Quand je vois des statistiques avancées qui montrent que Wilson est excellent sur la longue balle (je suis d’accord) et qui exigent qu’ils lancent plus souvent, je me garde une petite gêne: ça marche, parce que la défensive est sur le qui-vive de se faire courir dans la face ou de se faire battre par un Wilson qui improvise. Mais aussi parce que Wilson est extrêmement précis sur la bombe.

La D des Ravens se cherche présentement. La tertiaire est blessée, Earl Thomas ne semble pas comprendre son rôle, et la pression des Judon, McPhee et compagnie n’est pas ce qu’elle était. Ils blitzent sans retenue…mais Wilson excelle contre le blitz et les Ravens seront vulnérables, en particulier sur le “catch and run” car les Metcalf et Lockett, à leur manière, excellent pour briser des plaqués. La blessure à Will Dissly fait mal, il était en train de devenir le receveur préféré de Russell.

Les autres matches:

  • si la défensive des Falcons n’est pas un remède aux maux des Rams, je vais devenir très septique sur leurs chances de retourner au Superbowl.
  • Vegas n’a pas beaucoup de respect pour les Dolphins, leur donnant 17 points en visite chez les Bills, qui sont loin d’etre bâtis pour gagner un duel explosif offensif.
  • Les Bengals doivent profiter des largesses (en fait, du manque de profondeur) du 2e CB qui joue à la place de Ramsey. Mais ils ont la pire défensive contre  la course de la ligue et les Jags ne se cachent pas de leur intention de vous piler dans la face…gros match pour Fournette.
  • Gros match pour les Lions et les Vikings. La pression ne descendra pas pour eux deux dans la NFC Nord. Je regarde des duels WR / CB, Golladay vs Rhodes, et Diggs vs Coleman, qui était partout lundi soir.
  • Les stats ne rendent pas justice au match extraordinaire que Aaron Rodgers a joué lundi soir. Mais il joue avec 3 WRs non repêchés, un MVS qui a de la difficulté à changer de direction, et Jimmy Graham qui n’a plus vraiment sa raison d’être sur le terrain. Une occasion manquée de profiter des largesses des Raiders. 
  • Après un jeudi difficile contre l’hermétique défense des Patriots et sans ses munitions, Daniel Jones reçoit le cadeau qu’est la D des Cardinals, et des retours potentiels de Saquon, Engram mais pas de Shepard. Ici aussi, j’aime un match à haut pointage (le “over” est 51). L’attaque à 4 WR des Cards (32% du temps, personne d’autre n’en utilise plus que 7% du temps) va exposer la profondeur de la tertiaire des Giants.
  • Oui, la D des 49ers est pour vrai. Mais leur attaque tient avec de la broche sans Staley, McGlinchey et Juszkyk. La D à Washington n’a jamais été le problème et devrait donner des maux de tête à Jimmy G.
  • Je ne vois las comment la OL des Chargers contrôle la ligne de mêlée contre les Titans, qui devraient être un peu fouettés par le changement de QB.
  • Bears/Saints semblait explosif en avril, mais ce sont les défensives qui vont voler le spectacle. Les Bears ont perdu RG Kyle Long et son successeur Ted Larsen, qui a quand même pas mal d’expérience, en aura pour son argent face à Onyemata, Rankins et Brown.
  • Les Cowboys ont subitement arrêté de lancer des “play-action” après avoir eu tellement de succès lors des premieres semaines. Attendez-vous à Zeke, Zeke, play-action pour prendre avantage de cette tertiaire qui se fait brûler à des niveaux historiques.
  • Bon retour sur terre, Sam Darnold, contre les Pats avec 10 jours pour se préparer.
Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut