Actualité 2019-20

Candidats aux postes d’entraîneur-chef pour 2020

Les Redskins ont été sans surprise les premiers à bouger. D’autres suivront. Cependant, peut-être moins qu’on pense puisque plusieurs des équipes qui ont déçu en 2019 ont des entraîneurs de première année. Ne serait-ce que financièrement (les contrats des HC sont garantis pour 4 ou 5 ans et parfois plus), ça prends vraiment un bordel total pour que le fait de congédier un HC après un an soit logique.

Faut avouer que la cohorte de l’an dernier accumule les défaites et les déceptions : si on fait exception de Matt LaFleur, les 7 HC de 1ère année sont un magnifique total de 16-47-1. Bref, ils gagnent à peine 25% de leurs matchs. À part peut-être Kliff Kingsbury, tous les autres déçoivent.

Normalement, ma liste comprend pas mal tous les candidats choisis. L’an passé fait exception, je n’avais pas anticipé les Zac Taylor, Brian Flores, Freddie Kitchens, Kliff Kingsbury. Et avec leurs résultats, peut-être que j’avais raison !

Voici les candidats pour cette année :

Les coachs universitaires

Je termine souvent mes listes avec cette catégorie, car peu font le saut. Mais on a Dan Snyder dans la course, et potentiellement Jerry Jones, une rare combinaison d’employeurs avec un gros ego et un encore plus gros carnet de chèques. Les gros noms de la NCAA vont au minimum s’arranger pour que leur nom circule pour obtenir des prolongations de contrat. Je crois qu’on peut oublier Lincoln Riley, Nick Saban et David Shaw, mais c’est peut-être l’année ou l’un d’eux se laissera séduire. Ceux-ci sont dans des situations qui laissent une chance :

Urban Meyer

Après les scandales qui ont marqué ses passages à Florida et Ohio State, il est un peu toxique en NCAA. Il a aussi déjà dit publiquement qu’il serait intéressé par le job à Dallas et il a été le coach universitaire de Dwayne Haskins et de Alex Smith, si ça veut dire quelque chose.

Jim Harbaugh (Michigan)

Ce sera délicat pour l’université du Michigan de le congédier, mais il n’a pas répondu aux attentes jusqu’à maintenant. Peut-être qu’un divorce à l’amiable serait bénéfique aux deux partis. Et il a le genre de personnalité et d’ego pour tenir tête aux imbéciles que sont Dan Snyder et Bruce Allen.

Matt Rhule (Baylor)

Son nom a circulé l’an dernier et il a passé des entrevues. Baylor n’a pas les moyens de payer ce que la NFL paiera. Il a une saison comme adjoint dans la NFL, en 2012 sous Tom Coughlin chez les Giants.

Matt Campbell (Iowa State)

Même chose. Il va finir par coûter trop cher pour Iowa State. Ce sera peut-être ailleurs en NCAA plutôt qu’en NFL par contre.

Les 2e chances

Au hockey et au baseball, on voit toujours les mêmes noms, qui se font montrer la porte quand « le message ne passe plus » et sont ensuite embauchés ailleurs. C’est moins vrai dans la NFL, mais on oublie souvent que plusieurs des entraîneurs ayant connu le plus de succès en étaient à leur 2e (Belichick) ou 3e chance (Pete Carroll).

Mike McCarthy

Oui, il était dépassé sur le plan des Xs et des Os. Mais on a déjà vu des entraîneurs prendre une saison de côté pour se renouveler, qu’on pense à Norv Turner qui semble avoir rafraîchi son livre de jeux de 20 ans pendant son année sabbatique avant de rejoindre les Panthers l’an dernier. Mais une chose que McCarthy amène, c’est une idée très claire de comment organiser une équipe, comment rendre les gens imputables, comment exercer un leadership de macro management. Il apporterait beaucoup de crédibilité aux organisations qui en ont bien besoin. Je suis convaincu que les Browns regrettent de ne pas lui avoir confié le poste l’hiver dernier.

Chuck Pagano, DC, Chi

Il fait de l’excellent travail chez les Bears. Et, à tort ou à raison, la perception dans la ligue semble être que ses déboires chez les Colts sont plus attribuables à son DG, Ryan Grigson, qu’à Pagano. Il a cette personnalité charmante qui pourrait dynamiser une base de fans.

Josh McDaniels, OC, NE

Son volte-face aux Colts il y a 2 ans l’a marqué au fer rouge dans une ligue qui est tissée serrée. Par contre, la soif de victoire peut faire oublier bien des transgressions, surtout que Jim Irsay n’est pas nécessairement le proprio qui a le plus d’amis dans le groupe.

McDaniels cherche une situation parfaite, et attend l’opportunité en or, qu’il pourrait trouver chez les Cowboys ou les Falcons. Enfin, plusieurs adjoints et membres du 2e étage chez les Patriots verront leurs contrats échoir cette saison morte, ce qui l’aiderait à se monter un groupe de soutien à son goût.

Les coordonnateurs

Les résultats de Taylor à Cincinnati et de Kitchens à Cleveland vont peut-être refroidir certains propriétaires à l’idée de donner les clés de leur concession à un jeune coach qui n’a pas vraiment été dans un poste important dans la NFL. La méthode éprouvée, c’est un jeune coordonnateur.

Robert Saleh, DC, SF

C’est fou comme le fait d’avoir Nick Bosa et Dee Ford rend Saleh beaucoup plus compétent! Il est issu de l’arbre Kubiak/Shanahan, tout comme de celui de Pete Carroll et de Gus Bradley.

Kevin Stefanski, OC, Min

On sait tous que Gary Kubiak est le réel architecte de l’offensive des Vikings, mais plusieurs dans la ligue parlent de Stefanski en bien depuis quelques années.

Eric Bieniemy, OC, KC

Les succès de Pederson à Philly et, dans une moindre mesure, de Nagy avec les Bears, ouvrent la porte à Eric « sleeping with » Bienemy (clin d’oeil à Chris Berman), qui sera le candidat Rooney Rule par excellence, ce qui lui donnera des chances de se faire valoir.

Matt Eberflus, DC, Indy

Ironiquement, Eberflus s’est retrouvé avec les Colts par l’influence de Josh McDaniels, qui le voulait comme DC. Il a fait tout un travail pour Frank Reich, et sera un HC bientôt.

Brian Daboll, OC, Buf

Il a travaillé sous Nick Saban et Bill Belichick, en plus de Sean McDermott. De belles cartes de visite, c’est certain.

D’autres noms à surveiller…

Pete Carmichael, OC, NO
Dave Toub, ST, KC
Kris Richard, DC, Dal
Wink Martindale, DC, Balt
Greg Roman, OC, Balt
Nick Sirianni, OC, Ind
Paul Guenther, DC, Oak
Kevin O’Connell, OC, Was
John DeFilippo, OC, Jax
Bret Bielema, DL, NE
Leslie Frazier, DC, Buf
George Edwards, DC, Min
Jim Schwartz, DC, Phi

Candidats aux postes d’entraîneur-chef pour 2019

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut