Actualité 2019-20

États des forces Semaine 12 – Du renfort venant du banc!

Tel un Gardner Minshew, mais sans la moustache ni le swagger, je prends temporairement la relève de Michel Hersir pour l’état des forces cette semaine. J’en ai choisi une facile, puisque les matches de cette fin de semaine nous ont donné beaucoup de clarté, alors que des victoires des Packers, Cowboys, Rams ou Eagles auraient essentiellement créé beaucoup de confusion. Sans plus tarder, mon top 32 (avec celui de Michel la semaine dernière entre parenthèses):

  1. Baltimore Ravens (1) 9-2 : Avez-vous vraiment besoin d’explications après la performance de lundi soir, sur la route?
  2. San Francisco 49ers (2) 10-1 : ils ont passé leur test avec brio. Il en reste d’autres…
  3. New England Patriots (3) 10-1 : ont gagné un match « sale » face aux Cowboys, sans surprise, ils sont mieux coachés et trouvent une façon de gagner. Mais leur attaque commence à inquiéter.
  4. Seattle Seahawks (4) 9-2 : une autre victoire serrée, peu convaincante, mais sur la route.
  5. New Orleans Saints (5) 9-2 : victoire chanceuse alors que le kicker des Panthers a manqué un court FG et deux XP.
  6. Chiefs (7) 7-4 : en congé en espérant qu’ils ont guéris des bobos.
  7. Vikings (8) 8-3 : ils montent d’un rang sans même jouer, car les Packers ont semé bien des doutes. Visite à Seattle lundi prochain!
  8. Packers (6) 8-3 : une fois, le match face aux Chargers, on l’oublie. Deux fois? Non. Leur calendrier d’ici la fin de la saison est très facile par contre.
  9. Houston Texans (10) 7-4 : ont pris un peu de distance face aux Colts. Pas convaincu que leur défense va tenir le coup, ni que Watson est à 100%.
  10. Dallas Cowboys (9) 6-5 : sont plus ici par leur niveau de talent que par leurs résultats. On dirait qu’ils trouvent une nouvelle façon de sous-performer à chaque fois qu’ils affrontent un adversaire de qualité.
  11. Tennessee Titans (18) 6-5 : un gros bond parce que je commence à croire que Tannehill est à prendre au sérieux, sachant maximiser le talent autour de lui. Et le retour de Jurell Casey, leur meilleur joueur défensif, arrive à point.
  12. Indianapolis Colts (13) 6-5 : se maintiennent en vie mais on voit clairement leurs limites.
  13. Buffalo Bills (15) 8-3 : faut tenir compte de l’opposition qui a mené à leur fiche (victoires face aux Jets, Giants, Bengals, Titans, Dolphins, Redskins, Dolphins et Broncos, soit 6 des 8 vs les 7 pires équipes de la ligue)
  14. Los Angeles Rams (12) : on essaie de ne pas trop réagir à la dégelée de lundi soir.
  15. Cleveland Browns (22) 5-6 : je prends un risque de les monter autant après une victoire face aux Dolphins, mais à l’inverse des Bills (qu’ils ont battus) il faut considérer leurs défaites face aux Titans, Rams, 49ers, Seahawks et Patriots. On s’explique mal encore celle face aux Broncos par contre.
  16. Oakland Raiders (11) 6-5 : ils sont incapables de rester dans le match si on les sort de leur plan conservateur. Ils ne sont pas conservateurs par grande stratégie, ils le sont parce qu’ils savent que c’est la meilleure façon de camoufler le manque de talent. Je ne veux pas trop réagir suite à la défaite à New York, mais c’est un club foncièrement moyen.
  17. Carolina Panthers (16) 5-6 : difficile de les descendre plus que d’un rang après une performance inspirée face aux Saints.
  18. Philadelphia Eagles (14) 5-6 : la différence avec l’équipe qui suit, c’est que si leur QB est une nuisance en ce moment, je vois de la lumière au bout du tunnel, ce qui n’est pas le cas des…
  19. Pittsburgh Steelers (17) 6-5 : le fait d’avoir une fiche gagnante avec le duo de QBs qu’ils ont envoyé dans la mêlée depuis la blessure de Big Ben est un miracle. Il y a une limite à faire tenir le rideau de fer avec de la broche.
  20. Chicago Bears (20) 5-6 : si la « blessure » à Mitch Trubisky le tient à l’écart du jeu, ils seront peut-être meilleurs. De l’autre côté, leurs chances de se faufiler en séries dans la NFC sont nulles donc aussi bien lui donner une semaine de congé pour se ressaisir, et ensuite le faire jouer d’ici la fin de l’année afin de déterminer s’il peut devenir la solution ou s’ils joueront avec un Andy Dalton l’an prochain.
  21. Mexico Chargers (19) 4-7 : peut-être qu’une semaine de congé leur aura fait du bien, mais Philip Rivers a du passer la semaine avec ses 28 enfants, pas de quoi se reposer. Ils ont besoin d’une identité en attaque.
  22. Tampa Bay Buccaneers (23) 4-7 : Jameis Winston a été fidèle à lui-même. Ils sont trop explosifs pour tomber plus bas. Il sont trop irréguliers pour monter plus haut.
  23. Arizona Cardinals (24) 3-7-1 : Ils progressent. Même en congé 😊
  24. New York Jets (28) 4-7 : Grosse performance face aux Raiders, la pédale au fond et sans regarder en arrière. Sam Darnold est en train de prendre son envol, et ce ne sont pas les Bengals et Dolphins, leurs deux prochains adversaires, qui vont l’arrêter.
  25. Jacksonville Jaguars (21) 4-7 : ils sont cuits, et probablement Doug Marrone aussi. La question c’est si Tom Coughlin va sauter aussi.
  26. Atlanta Falcons (25) 3-8 : leur rebondissement, tel un chat mort qui se contracte, n’aura duré que deux semaines.
  27. Detroit Lions (26) 3-7-1 : je parle des Lions sans Matthew Stafford, avec qui ils seraient dans le top 20.
  28. Denver Broncos (27) 3-8 : c’était pas beau en attaque. Vraiment pas beau.
  29. NY Giants (29) 2-9 : on voit les importants enjeux en défense, et je leur souhaite d’être en position d’ajouter Chase Young, au moment décrire ces lignes ils auraient le 2e choix. Mais ils vont jouer contre Miami et Washington, et si j’avais à mettre un petit 2$ dans ces matches je le mettrais sur les G-Men.
  30. Miami Dolphins (30) 2-9 : au moins ils ont marqué des points.
  31. Cincinnati Bengals (31) 0-11 : ils reviennent à Andy Dalton, qui, sans être le sauveur, aurait probablement fait deux ou trois jeux par match que Finley a manqué, et les marges de défaites des deux derniers matches ont justement été ça, deux ou trois jeux par match. Je croyais qu’ils allaient finir par en gagner une, mis ils ont peut-être manqué leur meilleure chance, outre la visite à Miami le 22 décembre.
  32. Washington Redskins (32) 2-9 : Je sais qu’ils ont gagné un match, je devrais les monter d’un rang. Mais s’ils affrontaient les Bengals (avec Dalton), les Dolphins ou les Giants dans un site neutre demain matin, je prendrais l’autre équipe. Alors je les laisse à 32. Et je commence à me demander sérieusement si je vois quoi que ce soit d’intéressant en Dwayne Haskins.

Calendriers inégaux pour la course aux éliminatoires

Candidats aux postes d’entraîneur-chef pour 2020

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut