Actualité 2019-20

5 jeux qui ont marqué le match Vikings-49ers

Les 49ers ont dominé les Vikings comme on croyait que les Saints allaient le faire. D’un côté du terrain, les Vikings n’avaient aucune solution contre le jeu au sol des 49ers, et de l’autre, la ligne défensive des 49ers a totalement neutralisé Dalvin Cook, et ainsi, a mis le match entre les mains de Kirk Cousins. Le quart des Vikings était dans un de ses mauvais jours, faisant d’un match prometteur au premier quart une affaire à sens unique. Voici les jeux qui ont marqué ce duel :

1. Interception de Richard Sherman – 3e quart, 5 :21

Le jeu qui a scellé le sort des Vikings. Ou bien Kirk Cousins et Adam Thielen n’étaient pas sur la même page, ou bien Thielen a cessé de courir son tracé. Dans tous les cas, Richard Sherman, plus combatif, s’est retrouvé avec le ballon dans les numéros. Il restait encore beaucoup de temps au match et l’écart n’était que de 7 points, mais les Vikings étaient incapables de faire quoi que ce soit de positif en attaque. Le revirement a d’ailleurs mené à une séquence de 8 jeux, tous des courses, pour un touché. Le match était alors terminé.

2. Passe de Jimmy Garoppolo à Kendrick Bourne pour 16 verges – 1er quart, 13 :11

J’aurais aimé placer un jeu au sol ici, mais l’attaque au sol des Niners a été plus méthodique que spectaculaire (186 verges, mais 11 verges la course la plus longue). À l’opposé, le jeu par la passe des 49ers a été moins efficace, mais plus divertissant. Sur ce jeu, on voit le meilleur de Jimmy G. Sur un long 3e essai alors que sa pochette se referme sur lui, Garoppolo dégaine juste à temps et le ballon vacillant atterri dans une zone où seul son receveur peut attraper le ballon. Deux qualités que j’adore de Garoppolo sont en vitrine ici : son sang-froid alors que la pression se referme et sa capacité à compléter des 3e et long.

3. Passe de touché de Kirk Cousins à Stefon Diggs de 41 verges – 1er quart, 9 :37

Jadis, les Vikings avançaient le ballon avec confiance au premier quart, culminant avec ce joli touché de Stefon Diggs. En 3e essai et court, Kirk Cousins repère une confrontation avantageuse entre Diggs et le demi de coin Ahkello Witherspoon, et lance une longue passe dans les zones profondes en espérant que son joueur remporte le duel. Pendant que Witherspoon trébuche en tentant de repérer le ballon, Diggs ajuste son tracé et complète l’attrapé, avant franchir les 15 verges qui le sépare de la zone des buts seul avec son ballon comme Tom Hanks dans Cast Away. Il s’agissait du 3e attrapé complété de la séquence contre Witherspoon. Witherspoon, tout comme l’attaque confiante des Vikings, n’a plus été revu de ce match par la suite.

4. Passe de touché de Jimmy Garoppolo à Kendrick Bourne de 3 verges – 1er quart, 5 :30

La première séquence à l’attaque des 49ers était un magnifique exemple d’exécution et a culminé sur cette passe de touché de Jimmy G à Kendrick Bourne. On peut retenir 4 éléments sur ce jeu. D’abord la feinte de course à la porte des buts, pour attirer le secondeur et le maraudeur vers la ligne de mêlée. Ensuite, le mouvement de George Kittle (no. 85) vers la droite qui fait bouger tout juste assez Trae Waynes pour que le ballon passe par-dessus lui. Par après, le duel homme-à-homme remporté par le receveur des Niners sur Xavier Rhodes pour se démarquer dans la zone des buts. Et la cerise sur le sundae : la passe parfaite de Jimmy Garoppolo, une place plus difficile à compléter qu’en apparence, car elle doit être juste assez haute pour passer par-dessus Waynes, et juste assez basse pour que son receveur l’attrape.

5. Interception d’Eric Kendricks – 2e quart, 12 :19

J’ai parlé plus bas du meilleur de Jimmy Garoppolo. Ici, on voit le pire du quart des Niners. Dans la majorité de ses matchs, il commet une ou deux bourdes, et dans celui-ci, c’est Eric Kendricks qui en profite. Kendricks lit à merveille les yeux de Garoppolo et tombe pour la deuxième fois du match dans la tache aveugle de Jimmy G. La première fois, George Kittle avait sauvé son quart en rabattant le ballon des mains de Kendricks. Cette fois-ci, le secondeur des Vikings est seul dans sa zone comme si la passe lui était destinée. Ce revirement a ramené les Vikings à 4 points avant la fin de la demie, mais il en aurait fallu bien plus pour rendre ce match compétitif.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut