Actualité 2019-20

5 jeux qui ont marqué le match Titans-Chiefs

Après plusieurs tentatives infructueuses, les Chiefs d’Andy Reid ont finalement leur billet pour le Super Bowl. Derrière leur attaque dévastatrice, ils ont compris le concept de jouer son meilleur football au bon moment. Ils ont marqué 86 points en 2 matchs de séries et les seuls moments où leur attaque a stagné, c’était sur des erreurs de leur propre cru comme des ballons échappés. Pour les Titans et Derrick Henry, leur parcours se termine alors qu’ils ont été incapables de se distinguer une fois l’avance perdue. Ce qui est toujours compliqué face à Patrick Mahomes. C’est d’ailleurs le quart des Chiefs qui amorce notre top-5 aujourd’hui.

1. Course de 27 verges pour le touché de Patrick Mahomes – 2e quart, 14 :49

Comment défendre ça? L’attaque aérienne des Chiefs est tellement dangereuse en soi, alors quand Pat Mahomes se met à courir avec le ballon, elle devient indéfendable. Ajoutez quelques plaqués ratés et vous vous retrouvez avec ce fait saillant. C’est vraiment le plaqué manqué de Rashaan Evans (no. 54) qui a ouvert le terrain pour un gain significatif et l’effort peu inspiré de Tremaine Block qui a permis au quart des Chiefs d’atteindre la zone des buts. Même avec les plaqués ratés, il ne faut pas diminuer l’effort de Mahomes, d’autant plus qu’il restait très peu de temps à la première demie. Ce touché a donné une première avance aux Chiefs, et déjà à ce moment, on croyait très peu aux chances des Titans de l’emporter.

2. Passe de touché de 20 verges de Patrick Mahomes à Tyreek Hill – 2e quart, 10 :57

Voilà à quoi Patrick Mahomes nous a habitués dans les dernières années. Bien positionné dans sa pochette, aucune pression vers lui en vue, le receveur le plus rapide de la NFL qui se défait de son couvreur dès le début de son tracé et le ballon qui est placé parfaitement dans les mains de ce receveur. C’est incroyable la vitesse à laquelle l’attaque Chiefs peut répliquer à l’adversaire. On aurait pu croire que l’attaque manquerait de rythme après une possession de 9 minutes des Titans. Pantoute. Un bon retour, 5 jeux pour 63 verges en 2 minutes et demie, et la réplique est tigidou.

3. Passe de touché d’une verge de Ryan Tannehill à Dennis Kelly – 4e quart, 8 :17

Un joueur de ligne offensive avec le touché. Note pour la créativité : 10/10. Note pour l’élégance : 0/10. L’énorme menace que représente Derrick Henry permet aux Titans d’être inventifs près de la zone des buts. Comme Vrabel l’a lui-même fait à quelques reprises durant sa carrière, le joueur de ligne Dennis Kelly se faufile dans la zone des buts après avoir feint un bloc, pour se retrouver seul. On ne le confondra jamais pour un receveur et sa culbute après l’attrapé le montre bien, mais il capte tout de même le ballon qui donnait l’avance 17 à 7 pour les Titans. Malheureusement pour lui, et pour les Titans, ce touché s’avérait l’apogée de son équipe.

4. Passe de touché de 60 verges de Patrick Mahomes à Sammy Watkins – 4e quart, 7 :16

Le touché qui mettait fin au match, même s’il restait plus de 7 minutes au cadran. L’écart était alors de 18 points, soit 3 possessions, et les Chiefs dominaient sur toutes les phases de jeu. Ici, on peut voir tous les dangers de laisser autant de temps à Mahomes. Le quart des Chiefs pense un moment d’aller déborder à gauche, puis revient vers la droite et remarque que Sammy Watkins a battu son homme dans les zones profondes. La passe est un peu derrière Watkins, mais l’écart avec son couvreur est assez grand pour qu’il se permette de ralentir, d’attraper la bombe et de se diriger vers la zone des buts sans stress. Les Chiefs marquaient un 5e touché en 6 possessions dans une séquence de 35 points contre 7 pour l’adversaire.

5. Plaqué pour une perte de 2 verges de Tyrann Mathieu – 2e quart, 4 :42

« Corey Davis, you got JACKED UP. » Un coup de cœur pour terminer le top-5, alors que j’ai toujours adoré ces plaqués percutants qui ne frappent pas la tête. Ça me rappelle lorsque le pauvre Reggie Bush avait fait la rencontre de Sheldon Brown en séries il y a plusieurs années. Le receveur des Titans n’avait aucune chance alors qu’à la seconde où il se retourne la tête, Tyrann, dit le marteau, arrive à pleine vitesse et percute Davis. C’est le genre de jeu qui énergise autant le coéquipier que le chroniqueur dans son salon. En plein l’énergie requise pour écrire son top-5!

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut