Actualité 2020-21

Espoirs du Repêchage 2020 – RB 1.0

Je continue mes articles en marge du prochain repêchage. Cette fois, je m’attaque aux porteurs de ballon. Cette saison, il n’y a pas de leader incontesté que tout le monde classe en début de première ronde. Pour cette raison, je vais également séparer mes espoirs favoris en deux articles.

D’Andre Swift

RB – Georgia
5’8” – 212 lbs
Junior en 2019

Ce n’est plus un secret pour personne, l’Université de la Géorgie se mérite pleinement le titre de « RBU » (ou Running Back University). Avec les récents succès de Todd Gurley, Sony Michel et Nick Chubb, on peut croire au succès de Swift une fois dans la grosse ligue.

En 2019, il était le meneur offensif de l’attaque au sol des Bulldogs. On parle ici de 1220 verges et 7 TDs. Il a aussi l’avantage majeur d’évoluer dans un comité de porteurs. Ce qui a limité ses possessions et par le fait même, il est resté en santé. Si une équipe de la NFL souhaite le repêcher pour en faire leur « Workhorse », il pourrait y avoir une certaine difficulté d’adaptation. J’aimerais donc le voir dans avec une équipe qui répartira ses porteurs avec un autre solide RB.

Il est vu comme l’un des porteurs les plus polyvalents, qui est en mesure de capter les ballons et protéger son QB. Il a par contre une lacune lorsque vient le temps de se défaire des défenseurs adverses. On ne parle pas non plus du gars le plus rapide à sa position.

La meilleure comparaison que j’ai vue pour lui est avec Frank Gore. Il devrait sortir en fin de première ronde ou lors des 32 premiers choix du vendredi soir.

Jonathan Taylor

RB – Wisconsin
5’11” – 219 lbs
Junior en 2019

À l’opposé de Swift, vous trouverez ici un jeune homme avec déjà beaucoup de millage. On parle ici de près de 950 portés/attrapés en 3 ans seulement. En 2019, il a porté le ballon à 320 reprises pour 2002 verges et 21 TDs.

Son gabarit est tout simplement parfait pour la messe du dimanche. Il a une excellente combinaison de vitesse, jeu de pieds et habileté à changer de direction. Par contre, ne lui demandez pas de devenir une arme dans une attaque aérienne, il a encore du travail à faire à ce niveau. Les défenseurs adverses qui se frotteront à ses « stiff arm » ne seront pas en mesure de l’arrêter. Si vous êtes en mesure de le ralentir, il aura une certaine difficulté à retrouver sa vitesse de croisière.

Si sa future équipe lui demande de courir au milieu de la ligne, il connaitra du succès. Il est comparé favorablement à DeMarco Murray. Encore une fois, fin de premier tour ou 2e ronde pour lui.

Clyde Edwards-Helaire

RB – LSU
5’8” – 209 lbs
Junior en 2019

Ce n’est pas seulement Joe Burrow qui a connu une saison remarquable en 2019. Le #22 des Tigers était une pièce important de cette offensive renouvelée.  En 214 portées, il porte la roche sur 1419 verges et 16 TDs. Il a aussi capté 85% des passes lancées dans sa direction pour un solide 453 verges.

Sa vitesse pour changer de direction, mélangé avec son instinct en font de lui un porteur étoile. Avec sa petite stature, il est très difficile à mettre au sol. Il n’a pas une vitesse élite et se fait parfois rattraper par de rapide maraudeurs adverses.

Après un lent début de carrière à Baton Rouge, il est le porteur qui aura le plus amélioré sa position pour le repêchage en 2019. On compare ses aptitudes sur le terrain à celle de Ray Rice. Je vous prie de ne pas prendre en considération l’aspect hors terrain de l’ancien produit de Rutgers ici. Top 64 ici!

Zach Moss

RB – Utah
5’10” – 222 lbs
Senior en 2019

Provenant de Utah, Moss a rarement eu les projecteurs sur lui. S’il avait évolué dans une école comme Ohio State, LSU ou Alabama, on parlerait de lui beaucoup plus qu’à mon gout. Sans être le joueur spectaculaire comme bien d’autres RBs élites, il est constant et est devenu l’arme offensive principale de Utes dans les dernières saison.

Il a connu sa meilleure saison en terme de production en 2019 avec 234 portées, 1412 verges et 15 visites dans la zone des buts. Sa capacité à changer de direction sans perdre de vitesse est de loin sa force. Il a aussi le format parfait pour continuer d’exceller chez les pros. Il n’a pas la vitesse élite comme d’autres RBs dans la NFL, mais il compense avec un jeu de pieds rapide.

Tout comme Clyde Edwards-Helaire, je le compare à un gars qui a déjà excellé sur le terrain dans la NFL, mais qui n’a pas la meilleure tête sur les épaules. Je parle ici de Kareem Hunt. Moss n’a jamais montré d’absence cérébrale hors terrain à la Kareem Hunt, mais sur le terrain, il y a beaucoup de similitudes.

Cliquez sur la bannière pour voir la section spéciale sur le Repêchage 2020

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut