Actualité 2020-21

Espoirs du Repêchage 2020 – DE 1.0

Depuis plusieurs années, la position d’ailier défensif ou « Edge Rusher » est clairement à la mode dans la NFL. Cette saison, on a droit à une brochette de joueurs hyper intéressants avec des joueurs qui auront un impact immédiat dans la NFL. À l’image de la classe de WRs, je m’attends à voir des joueurs très talentueux lors de la 2e et 3e journée du repêchage. Voici donc les meilleurs joueurs à cette position, dans le premier de trois articles. Les joueurs sont classés en ordre alphabétique.

Bradlee Anae

DE – Utah
6’3” – 235 lbs
Senior en 2019

En commençant mon analyse en profondeur de mes différents top 5 en vue du repêchage, j’ai remarqué un nombre imposant de joueurs des Utes de Utah. On comprend mieux les récents succès de l’équipe de la Pac12 lorsqu’on commence à analyser les joueurs provenant de l’équipe.

Anae n’est pas seulement un joueur de football qui se spécialise à terroriser les QBs adverses, il est un excellent joueur de basketball et a fait des ravages en athlétisme à son école secondaire en Hawaii. J’aime toujours ça voir des joueurs étant capables d’exceller dans d’autres sports, c’est garanti qu’on met la main sur un joueur athlétique et polyvalent.

Il a terminé sa dernière saison dans la NCAA avec 13 sacs du quart et une production notoire. Il compte déjà sur un répertoire de manoeuvres imposantes pour battre les bloqueurs adverses. Il a aussi de très bonnes mains et montre naturellement une belle polyvalence. Il lui manque par contre le petit extra qu’on voudrait voir d’un DE de première ronde. Il aura des difficultés contre les T élite de la NFL. On parle ici d’un joueur solide, mais qui n’est pas dominant.

Vu comme un choix de 3e tour, il ressemble étrangement à Whitney Mercilus.

Zack Baun

DE – Wisconsin
6’3” – 236 lbs
Senior en 2019

Avant de faire le saut comme joueur défensif chez les Badgers du Wisconsin, Baun était un joueur défensif et offensif au niveau secondaire dans le même état. Lors de son passage au secondaire, il a accumulé 3061 verges et 27 touchés par la passes, en plus de 3923 verges et 67 majeurs au sol. Il a donc eu besoin de s’ajuster et prendre une saison sur le banc pour se développer comme défenseur.

C’est en 2016 qu’il a commencé à voir un peu de terrain avant de manqué la saison 2017 au grand complet en raison de blessure. Son impact fut incroyable à son retour en 2018. Il était partant et a participé à plus de 1400 jeux en 2 ans, combinant 13 sacs en 2019 et multipliant les plaqués.

Malgré un poids qui n’est pas considéré comme élite, il est explosif et se déplace de façon fluide. Il a aussi reçu des marques de plus de 80% lors des deux dernières saisons. Les schémas défensifs de Wisconsin l’ont placé plus souvent qu’à son tour devant les TEs et RBs adverses. Il devra donc apprendre à faire la transition et avoir à affronter des bloqueur pour être un joueur d’importance.

Il nous fait étrangement penser à Clay Matthews, qui a connu une carrière incroyable chez les Packers de Green Bay. Attendez-vous à le voir partir lors du début de la deuxième journée.

K’Lavon Chaisson

DE – LSU
6’4” – 249 lbs
Sophomore (Red Shirt) en 2019

Malgré le fait qu’il n’a joué que 2 saisons au secondaire, Chaisson a quand même reçu un panoplie d’offres. Lui qui était vu comme le 37e meilleur espoir à finalement choisit de se déplacer en Louisiane au lieu de choisir les Longhorns du Texas.

À sa première saison, il a vu un certain nombre de jeux, mais n’a pas produit à son potentiel. En 2018, des blessures l’ont largement ralenties avant de connaitre sa meilleure saison en carrière lors de l’automne dernier. On dit qu’il est l’un des espoirs les plus uniques jamais évalués. Avec ses capacités physiques qui manque de raffinement, on pourrait croire qu’il serait en mesure de dominer des bloqueurs qualifiés de moyen. Avec Chaisson, on n’a jamais vraiment vu de dominance dans son jeu. Il n’a jamais reçu une marque supérieure à 78% de la part de Pro Football Focus. Il est capable de démolir un joueur élite pour complètement disparaitre quelques jeux plus tard. Un manque de constance qui fait peur.

Comme je viens de le mentionner, il a un physique et des attributs athlétique hors pair. Il a une habileté à faire des jeux dans des scénarios impossible. À l’opposé, il ne compte pas sur un arsenal de mouvements pour battre ses adversaires.

Au final, il a tout les attributs et outils pour connaitre un carrière incroyable, mais ses chiffres et statistiques n’ont rien de spéciales et uniques. Il me fait personnellement grandement pensé à Rashan Gary, qui est devenu un 12e choix en 2019. Je ne crois pas que Gary est un talent top 15, mais son physique était tellement unique que les Packers ont pris une chance. Pour Chaisson, il sera un choix de jour 2.

Cliquez sur la bannière pour voir la section spéciale sur le Repêchage 2020

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut