Actualité 2020-21

La faillite pour la XFL

La XFL a déposé lundi une demande de mise en faillite en vertu du chapitre 11 du code américain des faillites, selon des documents obtenus par The Action Network.

La ligue a licencié tous ses employés sans indemnité vendredi après avoir dû annuler le reste de sa saison inaugurale en raison du coronavirus. La XFL avait alors promis un retour en 2021.

Selon certaines sources, Vince McMahon, le propriétaire de la XFL et le président-directeur général de la WWE, a décidé de mettre fin à l’activité de la ligue après avoir discuté avec le conseil d’administration de la WWE. McMahon n’a pas encore fait de déclaration publique.

Les Créanciers

Parmi les créanciers mentionnés dans le dossier figurent les premiers entraîneurs principaux de la XFL – les Bob Stoops des Dallas Renegades (1,083 million de dollars), Marc Trestman des Tampa Bay Vipers (777 777 dollars), les St. Louis BattleHawks (633 333 $) et d’autres (583 333 $ chacun) – et les propriétaires des baux des stades, notamment la St. Louis Sports Commission, qui est le créancier numéro un de la XFL (1,6 million de dollars dus), et la New Meadowlands Stadium Company, propriétaire du stade MetLife (368 000 $).

Parmi les autres créanciers figurent le partenaire officiel de la casquette 47 Brand (846 000 dollars), le partenaire de billetterie de la ligue, Ticketmaster (655 148 dollars), et BigGame USA (217 000 dollars), la société qui a fabriqué le ballon de la ligue.

Aucun dirigeant de la XFL n’apparaît comme créancier dans le dossier, y compris l’ancien commissaire Oliver Luck, qui aurait reçu une garantie de 20 millions de dollars dans le cadre de son contrat.

À Vendre?

Le Hollywood Reporter rapporte que la XFL est en train de chercher un acheteur pour ses actifs afin de payer les créanciers. Cela n’indique nullement que la XFL reviendra, mais cela ne l’exclut pas non plus. La XFL pourrait être vendue en totalité ou en partie, comme les actifs et l’équipement.

Malgré un bon départ…

La XFL a pris un bon départ du point de vue de l’audience, attirant 3,12 millions de téléspectateurs la première semaine. La cinquième semaine, ce chiffre avait déjà été réduit de moitié. Mais il y avait encore des signes de vie. Les BattleHawks de St Louis auraient vendu 45 000 billets pour leur prochain match avant que la ligue ne s’arrête en raison de l’épidémie de coronavirus.

À noter que l’Alliance of American Football en 2019, n’avait pas survécu une saison complète. C’est donc une moyenne au bâton de ,000 pour le football de printemps!

Source: The Action Network / XFL Newsroom

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut